CONCOURS D'ARCHITECTURE

CONCOURS D’ARCHITECTURE

HABITAT VERTUEUX POST COVID 19

MAROC

Vertueux : qualités morales
" En philosophie, une valeur morale est un choix qui guide le jugement moral des individus et des sociétés. Les valeurs morales forment un corps de doctrines, qui prennent la forme d'obligations qui s'imposent à la conscience comme un idéal."

A PROPOS du concours

Aristote disait : “La nature a horreur du vide””.

Mère Nature le prouve jour après jour, à son rythme, depuis que le Covid-19 s’est installé dans le monde entier, dès les premiers mois de l’année 2020. 

L’être humain s’est retrouvé alors face à une belle inconnue qui lui a demandée de “rester chez lui” pour son bien, et pour celui des autres; alors il a obéi sagement, impuissant devant un état de fait qu’il ne contrôle pas et qui le dépasse. Et les peurs et les doutes se sont installés progressivement dans ce “chez soi”…

RÉSULTATS DU CONCOURS

CATÉGORIE ARCHITECTES :

1er prix : YOUNES DIOURI
2ème prix : Aya Zaitouni et Jihane Khebouiz
3ème prix : Reda El Jadidi et Mohcine Sadiq

CATÉGORIE ÉTUDIANTS :

Tarik Moumin, lauréat de l’École d’Architecture de Casablanca

PRIMES ET PRIX

Les projets primés feront l’objet d’une valorisation (exposition et/ou publication) à partir du mois de septembre 2020.

Les idées figurant dans les différents projets pourront faire l’objet d’un « Livre Blanc » qui synthétisera les enseignements les plus pertinents et intéressants à tirer de ce concours d’idées.

A la suite du concours d’idées « Habitat vertueux post Codiv.19 au Maroc », et sur la base du projet lauréat du concours, le maître d’ouvrage envisage la possibilité de lancer un nouveau concours d’idées où seront sollicités cette fois-ci, les architectes-paysagistes et les architectes d’intérieur.

1ER PRIX

100.000 DHS

2EME PRIX

55.000 DHS

3EME PRIX

35.000 DHS

PRIX ETUDIANT

20.000 DHS

porter la nouvelle generation d'architectes

Rachid Khayatey a toujours pensé que sa position privilégiée en tant que promoteur et architecte, lui permettrait de susciter l’émulation des jeunes architectes constructeurs de demain, par des actions fortes. La complicité et la confiance qu’il entretient avec Fouad Akalay, directeur général d’Archimédia, a conduit Rachid Khayatey à lui confier l’organisation de plusieurs concours, dont notamment :

  • Le centre du projet Malabata Hills à Tanger : lauréat Younas Oubelkasse architecte.
  • La Maison de l’Architecture (MDA) : lauréat Youssef Lahkim architecte, dont les plans viennent d’être autorisés et la première pierre inaugurée le 14 janvier 2020.
  • La Maison de l’Image (MDI) : lauréate Fatima-Zahra Bendahmane architecte.es projets primés feront l’objet d’une valorisation (exposition et/ou publication) à partir du mois de septembre 2020.

des concours d'architecture pour des lieux de sens et de culture

Tous ces concours ont été organisés au profit de jeunes architectes de moins de 40 ans : une volonté des organisateurs de faire émerger les jeunes talents, et permettre à de nombreux lauréats figurant dans les divers palmarès des concours d’en faire un tremplin dans leur carrière.
Ainsi ils sont près de 20 architectes à s’être partagés pas moins de 1.800.000,00 dhs. Leur carrière a connu une certaine inflexion à la suite de leur classement.

Mécénat culturel et attractivité des territoires

Le mécénat culturel est la voie originale choisie par KLK KHAYATEY LIVING pour communiquer autrement, fédérer ses équipes, partager des valeurs communes avec ses partenaires et clients et apporter sa pierre à l’édifice du Maroc de demain.
En érigeant dans ses projets des centres culturels thématiques au bénéfice de toutes les couches de la population elle apporte, sans contrepartie directe, sa contribution au rayonnement culturel du Royaume.

Par ce mécénat culturel KLK KHAYATEY LIVING oeuvre à la transmission du patrimoine marocain, dans tous ses aspects, à travers les projets et les architectures qu’elle promeut.
Permettant, ainsi, de révéler à un large public les trésors cachés de notre patrimoine culturel commun.

Aristote ne s’était pas trompé au sujet de la Nature, mais il nous a mis sur une deuxième réflexion :
est-ce la Société qui a horreur du vide ?

CONTACT@concours-hvc.com

Back to Top